Nos thématiques

Le séchage des produits alimentaires

Objectifs

  • Comprendre le processus de séchage
  • Optimiser le fonctionnement de ses équipements de séchage
  • Identifier des pistes d’améliorations énergétiques pour le séchage de ses produits

Contexte

Le séchage est une opération courante dans l’industrie agroalimentaire (stockage de céréales, fabrication de pâtes, de charcuteries, de pet food, d’aromates…). Or c’est une opération très énergivore et qui a un fort impact sur le produit.  Les industriels se sont souvent focalisés sur la qualité des produits au détriment de la consommation d’énergie du séchage. Il y a donc un potentiel de gain très important sur ce type d’opérations. De plus de nouvelles technologies de séchage sont maintenant disponibles avec des gains sur les consommations d’énergie qui peuvent dépasser 80% !

Programme

9h00 à 13h00

  • 1 : Diagnostic énergétique des installations actuelles
    • Connaissances fondamentales sur le séchage à l’air chaud et à la vapeur d’eau surchauffée.
    • Diagrammes thermodynamiques, développement de bilans matière et d’énergie, estimation d’indices d’efficacité énergétique.
    • Objectif : mesurer le potentiel d’économie d’énergie par rapport à l’état actuel des installations de séchage.
    • Illustration de diagnostic énergétique sous VBA/Excel.

 

  • 2 : les possibilités d’intégration énergétique du séchage à l’échelle du site industriel.
    • Saturer l’air sortant au maximum
    • Utiliser un air à température la plus élevée possible
    • Procédé par chauffage multiple de l’air
    • Recycler une fraction de l’air sortant
    • Diagnostic par l’analyse PINCH (illustration sous Excel)
    • Séchage multiple intégré à haute et basse température

14h00 à 18h00

  • 3 : Séchage à la Vapeur d’eau surchauffée (VES).
    • Les différents types d’installations industrielles.
    • Perspectives énergétiques et environnementales de la VES et difficultés technologiques

 

  • 4 : Intégration de Pompes à Chaleur (PAC)
    • Mise en œuvre d’un PAC en séchage à basse température. On présente aussi différentes conceptions utilisées à l’échelle pilote et industrielles.

Méthode et moyens pédagogiques :

  • Vidéoprojecteur
  • Support de formation remis aux stagiaires
  • Méthode participative alternant phases théoriques et exercices pratiques
  • Exercice d’application en jeu de rôles

Moyens pour suivre l’exécution de la formation : feuille d’émargement et attestation de formation

Moyens évaluation des connaissances : exercices et cas pratiques et/ou questionnaire d’évaluation

Intervenant : Hedi, ROMDHANA, Enseignant-chercheur AgroParisTech.

Une action organisée par logo du CRITT